lecture

À l’ère du coronavirus, faut-il préférer les lentilles de contact aux lunettes de vue ?

À l’ère du coronavirus, faut-il préférer les lentilles de contact aux lunettes de vue ?

Les lunettes protègeraient du coronavirus, faisant office de filtre contre les potentielles bactéries. Toutefois, il peut être vite désagréable de voir un nuage de buée se former sur nos lunettes, brouillant ainsi notre vision. Comment les porteurs de lunettes peuvent-ils remédier à ce problème ? Faut-il donc nécessairement passer par les lentilles ? Que préconiser aux porteurs de lentilles dans un contexte de crise sanitaire ? Quelques éléments de réponse au cœur de cet article.  

Les lunettes et la Covid-19

Un geste barrière contre la transmission du virus par les yeux ?

Devant l’ampleur de la crise sanitaire actuelle, l’ensemble de nos comportements est impacté au quotidien. L’Académie américaine d’ophtalmologie aurait préconisé de privilégier le port de lunettes à celui des lentilles de contact – qu’il faudrait même cesser d’utiliser. Pour cette dernière, le port de lunettes présente l’avantage de se distancier du réflexe de se toucher le visage. Pour rappel, les yeux sont l’une des voies de transmission du virus (avec le nez et la bouche). Aussi, les porteurs de lentilles seraient davantage concernés par ce réflexe : ils se toucheraient plus fréquemment les yeux.
C’est précisément ce qu’expliquait à CNN le Dr Steinemann pour justifier cette préconisation :

« Vous vous frottez les yeux, vous vous grattez le visage, mettez vos doigts dans votre bouche ou votre nez ».

Eloïse Hellequin, opticienne, avertissait en ce sens que durant cette période, « le port des lentilles n’est pas conseillé ».

Par ailleurs, le site Pourquoi docteur rendait compte d’une étude menée par des chercheurs chinois allant en ce sens. Cette étude montrait que sur 276 personnes diagnostiquées positives au coronavirus, la proportion d’utilisateurs quotidiens de lunettes était inférieure à la proportion de la population locale (5,8 % contre 31,5 %). Un faible pourcentage qui induirait que les porteurs de lunettes seraient moins à même de contracter la Covid-19. Notons encore que dès le début de l’épidémie, la Société française des ophtalmologistes avait préconisé le port de lunettes pour les personnes habituées aux lentilles de contact, au regard des manipulations fréquentes qu’elles induisent. Toutefois, comme le rappelait Pourquoi docteur au sujet de l’étude susmentionnée « Des recherches plus larges sont nécessaires ». En effet, les observations établies ne s’appliquaient qu’aux personnes dont les problèmes de vue nécessitaient l’utilisation de lunettes ou de lentilles.

On l’aura donc compris, les lunettes sont souvent préconisées par les professionnels de la santé des yeux. Toutefois, comme bon nombre de porteurs de lunettes auront pu le constater, il est très désagréable de porter des lunettes avec un masque. Et pour cause : l’apparition de buée sur les lunettes, due à la respiration, brouille notre vision. Cela peut nous amener à retirer nos lunettes et à fragiliser nos yeux en les sursollicitant (devant l’écran, par exemple).

Quelques recommandations pour éviter la buée sur ses lunettes

Avec l’apparition de buée sur nos verres, on peut en effet être tenté de privilégier le port de lentilles. Pourtant, des solutions existent pour freiner l’apparition de buée sur nos masques :

Bien ajuster son masque

Bien-sûr, votre masque doit être flexible afin que vous puissiez le plaquer sur les courbures de votre nez. Une fois le masque bien ajusté, l’air chaud est intercepté et atteindra plus difficilement vos verres.

Bien ajuster son masque

Laver ses lunettes au savon

Lavez vos lunettes avec de l’eau savonneuse, secouez-les et séchez-les à l’air libre. Vous pouvez aussi les sécher avec un mouchoir à matière douce. Ce lavage permettrait de ne laisser qu’une couche fine sur l’ensemble de votre verre qui devrait stopper la production de buée par les molécules d’eau. Ces dernières se répartiraient de manière uniforme en couche transparente. Cette technique ne saurait fonctionner toute la journée, mais pour plusieurs heures, son efficacité reste prometteuse.

Adopter un accessoire stratégique

C’est l’initiative d’une entreprise de tôlerie française (SMG) , qui a développé un objet en inox à ajuster sur le masque : le « pince mi ». Cet objet est conçu pour pincer le dessus du masque, s’adaptant au nez.

Le pince mi

Source :  https://smg-decoupage-tolerie.com/produit/pince-mi

Utiliser un spray antibuée sur les verres

En effet, l’utilisation de sprays ou encore de gels antibuée sur vos verres peuvent freiner le phénomène de condensation sur vos lunettes. Il faudra les appliquer sur chacun de vos verres et les nettoyer à l’aide d’un tissu microfibre afin d’empêcher la formation de buée.

Les lentilles de contact et la Covid 19

Doit-on forcément porter des lunettes de vue pour se protéger de la Covid-19 ?

Si l’Académie américaine d’ophtalmologie recommande d’utiliser des lunettes à la place des lentilles car ces dernières représenteraient un risque, le Syndicat national des ophtalmologistes français serait plus nuancé. Il aurait seulement recommandé aux porteurs de lentilles de veiller au respect des mesures d’hygiène. Ces dernières impliquent de se laver correctement les mains avant d’enlever ou de mettre ses lentilles. De plus, dans l’étude chinoise citée plus haut, aucun participant à l’étude ne portait de lentilles. Cela limite donc la pertinence de l’association entre port de lentilles et sensibilité au coronavirus, d’autant plus que cette étude présente certaines limites (dont un faible échantillon de patients).

Les recommandations sanitaires pour les porteurs de lentilles

Plusieurs syndicats d’opticiens auraient recommandé de se laver consciencieusement les mains avant et après le contact avec les lentilles.

Les recommandations sanitaires pour les proteurs de lentilles

Aussi, les préconisations de la Société Française des Ophtalmologistes Adaptateurs de Lentilles de Contact (SFOALC), sont nuancées. Un article Pourquoi docteur démontrait que dans une note aux ophtalmologues et porteurs de lentilles, la SFOALC avait rappelé la nécessité de renforcer certaines habitudes hygiéniques avec l’épidémie.

« À la pose et au retrait des lentilles, les mains doivent être lavées avec de l’eau et du savon et séchées avec une serviette en papier propre. Si le gel hydroalcoolique est utilisé lors qu’il n’est pas possible de se laver les mains, il faut attendre que les mains soient totalement sèches afin d’éviter le contact de la solution alcoolique avec l’œil. »

Toutefois, la SFOALC soutient qu’il faut suspendre le port de lentilles si infection il y a. Par exemple, lors d’infections ORL (angine, otite, rhume, pharyngite), « du fait de la proximité des agents microbiens ou viraux » (le port des lentilles continu est d’ailleurs précisément interdit dans ces cas-là). Même chose en cas de suspicion ou de positivité au virus (la Covid-19 étant susceptible d’être présente au niveau d’une conjonctivite).

De manière générale, si les ophtalmologues français ne sont pas hostiles au port de lentille, ils insistent néanmoins pour que les utilisateurs privilégient les lunettes si suspicion d’infection – ou si infection – il y a.

4 millions de personnes environ porteraient des lentilles en France et achèteraient « pour près de 9 euros de lentilles par seconde » (Pourquoi docteur).

Les suggestions d’Ophtalmologie Express :

  • La conjonctivite : un autre facteur prédictif du Coronavirus
  • Michel Cymes conseille aux français de consulter un ophtalmologue suite au confinement
  • Comment choisir ses lentilles de contact ?

 

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments