Tout savoir sur les différents glaucomes

Dans cet article, nous allons nous intéresser aux différents types de glaucomes et leurs spécificités. Il existe une multitude de glaucome. Découvrez tout ce qu’il faut savoir dans cet article !

Le glaucome est une maladie oculaire qui endommage le nerf optique. Cela est généralement dû à une pression accrue à l’intérieur de l’œil. Si elle n’est pas traitée, elle peut entraîner une déficience visuelle, et même la cécité.

Qu’est-ce que c’est un glaucome ?

Définition de la maladie

Le glaucome est une maladie oculaire caractérisée par une atteinte du nerf optique. C’est le nerf qui prend naissance dans la rétine, au fond de l’œil, et transmet les images au cerveau.

Dans le glaucome, les terminaisons nerveuses du nerf optique sont endommagées dans la rétine et le nerf optique perd progressivement ses fibres. Il en résulte une altération progressive du champ de vision et un espace de plus en plus petit pour l’œil.

Le glaucome est généralement associé à une pression accrue à l’intérieur de l’œil ; dans de rares cas, il se développe lorsque cette pression est normale.

Les différents types de glaucomes

Une variété de glaucomes

1 – Le glaucome à angle ouvert

Le glaucome à angle ouvert est un syndrome qui provoque une lésion du nerf optique et qui est associé à l’angle ouvert de la la chambre antérieure et à une pression intraoculaire souvent élevée. Le principal symptôme qui accompagne cette maladie est la perte du champ visuel.

Il existe différents types de facteurs de risques pour un glaucome à angle ouvert dont :

  • Diabète
  • Myopie
  • Hypertension
  • Un âge avancé
  • Antécédents familiaux

Chez les personnes d’ascendance africaine, le glaucome est plus grave, il survient à un âge plus précoce.

2 – Le glaucome à angle fermé

Le glaucome à angle fermé est lié à un angle nommé iridocornéen, les symptômes de cette fermeture de l’angle se développe par des douleurs accompagnées d’une rougeur importante, une diminution de la vision, des maux de tête, des nausées et des vomissements. On constate, 10 % des glaucomes aux Etats-Unis associés aux glaucomes à angle fermé.

Il existe différents types de facteurs de risques pour un glaucome à angle ouvert dont :

  • L’âge
  • Antécédents familiaux
  • L’origine ethnique
  • La myopie
  • Apnée du sommeil
  • Cornée mince

3 – Le glaucome à pression normale

C’est un type de glaucome primitif à angle ouvert, et le glaucome à pression représente un groupe unique de formes cliniques typiques du glaucome chronique à angle ouvert, à savoir la neuropathie optique progressive caractérisée par des changements morphologiques caractéristiques et une altération fonctionnelle.

Une partie des facteurs qui contribue à son exacerbation sont vasculaires : migraines, hypotension artérielle, surtout la nuit. Par conséquent, ils ont besoin d’un mode de vie spécifique :

  • Ne pas fumer
  • Boire suffisamment
  • Apnée du sommeil
  • La myopie

D’autres formes de glaucomes

Il existe d’autres types de glaucome tel que le glaucome congénital, il s’agit du glaucome qui affecte les nourrissons et les jeunes enfants. C’est une maladie rare qui peut être héréditaire et résulte d’un développement incomplet ou défectueux du système de drainage aqueux avant la naissance. L’incapacité à drainer l’humeur aqueuse augmente la pression dans l’œil, provoquant des symptômes et des dommages au nerf optique.

Près de 30 % des cas de glaucome sont héréditaires.

Le vieillissement est l’un des principaux facteurs de risque du glaucome. La maladie peut également être causée par d’autres facteurs, comme des antécédents familiaux de glaucome ou d’autres problèmes de santé (diabète, hypertension artérielle, apnée du sommeil, myopie). L’utilisation à long terme de corticoïdes peut également être un facteur de risque.

Le saviez-vous ?
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires