lecture

Sécheresse oculaire, comment la traiter ?

photo d'un oeil bleu pris de près

La sécheresse oculaire est causée par une mauvaise qualité ou une diminution de la production de larmes. Cette maladie peut toucher tous les âges mais elle est plus fréquente après 60 ans surtout chez les femmes. Découvrez tout ce qu’il fait savoir sur la sécheresse oculaire dans cet article.

Qu’est-ce que la sécheresse oculaire ?

Définition de la sécheresse oculaire

La sécheresse oculaire est une maladie qui provoque des symptômes tels qu’un inconfort aux niveaux des yeux, un flou visuel et engendre parfois des complications cornéennes. Les larmes sont produites en continu par les glandes lacrymales, puis se propagent sur toute la surface de l’œil en clignant des paupières. Les yeux secs peuvent provoquer une gêne visuelle et dans certains cas des infections oculaires.

Les différents symptômes de sécheresse oculaire ?

La sécheresse oculaire peut se manifester de différentes manières :

  • des sensations de picotement,
  • une sensibilité à la lumière, au vent ou encore au tabac,
  • des sensations de brûlure,
  • une fatigue des yeux récurrentes,
  • une absence de larmes dans des situations normales,
  • la sensation de voir moins bien.

Les principales causes de la sécheresse oculaire

L’une des principales causes de cette maladie est liée l’âge. Il faut savoir que 15 % des personnes atteintes de cette pathologie ont plus de 60 ans. La production de larmes variant en fonction de l’âge, la création de glandes lacrymales s’atrophie donc avec le temps. A titre d’exemple, la ménopause chez la femme et l’andropause chez l’homme provoquent une baisse de la production des glandes lacrymales.

De plus, la pollution peut également jouer un rôle sur la sécheresse oculaire. L’environnement se dégradant de plus en plus, la pollution de l’air peut entraîner l’asséchement des yeux.

Enfin, d’autres facteurs comme un usage prolongé des écrans (téléphone, télévision, ordinateur, etc.) peut entraîner un assèchement des yeux.

Détecter et soigner la sécheresse oculaire ?

Comment détecter la sécheresse oculaire ?

Cette pathologie peut être détectée via un diagnostic minutieux suivi d’un examen de clinique approfondi. Durant cet examen avec un professionnel de santé, des vérifications d’antécédent général (diabète, troubles thyroïdiens, etc.) seront effectuées.

D’autres moyens :

  • La qualité et la quantité du film lacrymal peut être évalué à l’aide de test spécifique.
  • Un examen à l’aide du test de Schirmer.
  • Une osculation de la part d’un médecin afin qu’il visualise si des dommages au niveau de la surface oculaire sont présents.

Comment soigner la sécheresse oculaire ?

Afin de se soigner le plus rapidement possible, il faut éviter certaines situations tel que l’air conditionné. Dans certaines situations, un arrêt de traitement médical peut être envisagé si cela est possible afin de ralentir la maladie.

L’utilisation de collyres ou de larmes artificielles, peut être bénéfique. Il s’agit du traitement le plus utilisé.       

Un traitement anti-inflammatoire peut aussi être utilisé pour traiter l’inflammation sous-jacente causée par la sécheresse.

 

Les suggestions d’Ophtalmologie Express :

Source :

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires