lecture

Qu’est-ce que la fatigue oculaire ? Comment se soigne-t-elle ?

Qu’est-ce que la fatigue oculaire ? Comment se soigne-t-elle ?

Véritable mal de notre époque, la fatigue oculaire touche un vaste panel de personnes. Avec ou sans déficience oculaire, nous pouvons tous être sujets à ce désagrément et ce à tout âge.

La fatigue oculaire

Qu’est-ce que c’est ?

Également connue sous le nom d’asthénopie, la fatigue oculaire survient à la suite d’efforts visuels intenses : conduite trop longue, lecture excessive, exposition importante aux écrans, etc.

La sécheresse oculaire, un trouble oculomoteur* et une sollicitation importante de notre vision de près peuvent également favoriser son apparition.

Sur le lieu de travail, une des principales causes de fatigue oculaire est la lumière bleue. Emanant de nos écrans de PC, la haute intensité de cette dernière peut stimuler l’apparition de certains troubles visuels.

Le saviez-vous ?

L’American Macular Degeneration Foundation a souligné l’impact d’une surexposition à la lumière bleue comme facteur d’accélération d’apparition de la DMLA

Quels sont les symptômes ?

La fatigue oculaire peut se manifester sous différentes formes. Néanmoins, prêtez attention aux signaux d’alerte suivants :

  • Vision brouillée ou floue
  • Altération du champ visuel
  • Yeux irrités
  • Douleurs dans ou autour des yeux
  • Maux de tête réguliers
  • Baisse de l’acuité visuelle
  • Sensation de diplopie (voir double)
  • Impression d’être ébloui
  • Clignements des yeux trop fréquents
  • Yeux larmoyants ou trop secs

Prévenir et soulager la fatigue oculaire

Comment l'anticiper ?

La fatigue oculaire peut indiquer la présence d’un trouble visuel non détecté : astigmatisme, hypermétropie, etc. Il est donc conseillé de prendre rendez-vous chez un spécialiste afin de dépister une potentielle déficience visuelle.

Vérifiez l’éclairage du lieu où vous vous trouvez. Celui-ci doit être d’une puissance suffisante mais ne doit pas vous éblouir.

En été, pensez à protéger vos yeux en portant des lunettes de soleil.

Concernant l’exposition aux écrans, voici quelques recommandations : réglez à votre meilleure convenance la police d’écriture, ainsi que le contraste et la luminosité.

Pour les ordinateurs, positionnez votre écran de manière à éviter les reflets. Vous pouvez aussi le placer à 50-70 centimètres de votre visage à hauteur de vos yeux.

Le port de lunettes anti-lumière bleue peut également être une bonne option, ainsi que le mode « sombre » de certains écrans.

Enfin, n’hésitez pas à cligner plus souvent des yeux afin d’humidifier la cornée et aussi éviter une vision trouble.

Comment la calmer ?

Si vous souffrez de fatigue oculaire, pensez à bien vous hydrater en buvant régulièrement ! Complétez l’hydratation de vos yeux en utilisant des larmes artificielles.

Si vous êtes fréquemment derrière un ordinateur, des pauses toutes les 20 minutes en regardant au loin peuvent réduire les douleurs.

 

* Troubles oculomoteurs : troubles des muscles autour des yeux.

 

Les suggestions d’Ophtalmologie Express :

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments