lecture

Pourquoi consulter un(e) orthoptiste ?

photo d'une orthoptsite

Les orthoptistes sont des auxiliaires médicaux titulaires d’un diplôme d’orthoptie (bac +3) exerçant aux côtés de l’ophtalmologue. Pour faciliter l’organisation du parcours de soins, les orthoptistes interviennent de plus en plus dans une logique pluridisciplinaire. Ils ou elles assistent l’ophtalmologue chargé·e d’interpréter les examens.

Quel est le rôle de l’orthoptiste ?

Les actes pratiqués par l’orthoptiste

Dans le cadre d’un bilan dit orthoptique, l’orthoptiste s’attache à évaluer les capacités visuelles et à examiner l’état des muscles oculaires. Il s’agit notamment de réaliser un diagnostic qui permettra d’établir un programme de soins. Ce bilan visuel sera établi en fonction de la pathologie, de l’âge et des besoins spécifiques du patient.

Le bilan orthoptique peut être réalisé pour le nourrisson avant 6 mois. Il peut aussi être sollicité pour l’enfant en fonction de certains symptômes mais également chez l’adulte.

photo d'un enfant faisant ses devoirs avec une jeune fille

Dans le cadre d’examens techniques, l’orthoptiste assure notamment le renouvellement de lunettes. Il s’agit là d’adapter la puissance des lentilles ou des lunettes. L’orthoptiste prend également la mesure de la tension oculaire et réalise des champs visuels.

L’orthoptiste, un kiné pour les yeux

L’orthoptiste joue également un rôle dans la rééducation visuelle. Les séances de rééducation orthoptique ont pour vocation de réadapter la mauvaise fonction visuelle. Les patients peuvent solliciter la rééducation orthoptique lorsqu’ils présentent des déséquilibres binoculaires, une paralysie oculomotrice, etc. La rééducation visuelle a pour vocation de restaurer l’équilibre et le bon fonctionnement de la vision. Cette initiative peut prévenir une aggravation de l’anomalie oculaire et supprimer une gêne fonctionnelle.

Le saviez-vous ?
La réadaptation de la fonction visuelle permettrait de minimiser le handicap d’une personne malvoyante et favoriserait son autonomie.

Orthoptie, dépistage et prévention

photo d'une enfant avec une otrhoptiste

L’orthoptiste a un rôle de prévention et de dépistage pour les personnes âgées et les enfants. Chez ce dernier, la vision se développe et si une anomalie survient à ce moment, elle peut provoquer une amblyopie. Chez l’adulte, il faut que la vision soit adaptée à la vie professionnelle et personnelle du patient (notamment dans un contexte où le travail sur écran est omniprésent).

Les différents motifs de consultation avec l’orthoptiste

Orthoptie et prise en charge des troubles visuels

Image illustrant les troubles de la vision

L’orthoptiste traite différents troubles de la vue (strabisme, diplopie, amblyopie, etc.)
Le strabisme relève d’un défaut d’alignement entre les deux yeux et peut survenir à tout âge, bien que plus courant chez les jeunes enfants. La diplopie est synonyme de vision double : au lieu de percevoir une image, le patient en perçoit deux. Cette anomalie est particulièrement handicapante dans la vie quotidienne. L’amblyopie désigne quant à elle une anomalie oculaire qui se caractérise par la différence d’acuité visuelle existant entre les deux yeux. On parle alors d’ « œil paresseux ».

En tenant notamment compte de l’âge du patient, l’orthoptiste s’attachera à dépister et prévenir aussi la presbytie (vers l’âge de 45 ans).

Les autres symptômes liés aux anomalies visuelles

D’autres motifs peuvent amener les patients à consulter l’orthoptiste comme une fatigue visuelle (après un effort de lecture excessif et une surexposition aux écrans par exemple). Une vision trouble ou floue, des maux de tête (ou céphalées) peuvent être liées à plusieurs causes. Il convient donc, là encore, de prendre rendez-vous avec l’orthoptiste.

Photo d'une jeune fille qui illustre ses maux de tete liés a sa vue

De même, des difficultés adaptatives liées au port de lunettes ou encore des picotements et larmoiements peuvent également être des motifs de consultation chez l’orthoptiste. Chez les enfants de moins de 6 mois, on peut consulter pour plusieurs motifs, tels que les clignements inhabituels des yeux, un retard dans la capacité à appréhender les objets, etc.

Tout le monde peut-il consulter l’orthoptiste ?

Chez Ophtalmologie Express, les personnes de plus de 50 ans présentant un diabète ou un glaucome sont plutôt redirigées vers des médecins ophtalmologues pour pouvoir effectuer des examens plus poussés. En revanche, les orthoptistes sont parfaitement habilités à contrôler la vue de tous les patients. Les ophtalmologues peuvent tout à fait rediriger les patients de plus de 50 ans vers des orthoptistes pour une rééducation visuelle classique ou spécifique (par exemple, dans le cas d’un syndrome de Brown).

 

Les suggestions d’Ophtalmologie Express :

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires