Confinement coronavirus

La meilleure façon de faire passer le temps durant le confinement était de rester devant l’écran. Selon un sondage, 3 Français sur 5 ont doublé le temps passé devant un écran.

A défaut de pouvoir sortir, nous avons préféré occuper notre temps derrière les écrans. Télévision, tablette, ordinateur, smartphone, tous ces écrans étaient le meilleur moyen de se divertir et de maintenir un lien avec nos proches. Mais aussi, et surtout pour certains, de pratiquer le télétravail.

Ce changement de régime, a été mauvais pour notre vision. Nous le savons, rester pendant un temps long derrière un écran fatigue les yeux et provoque des problèmes ophtalmologiques plus ou moins graves.

Le confinement étant terminé, il est à présent essentiel de se préoccuper de nos yeux. Michel Cymes, médecin renommé, conseille de prendre rendez-vous chez son ophtalmologue pour détecter au plus vite si ce temps passé devant les écrans a eu un impact sur notre vision.

D’autant plus que certains ont été privé de la lumière naturelle, ce qui peut provoquer l’allonge du globe oculaire et ainsi provoquer ou aggraver une myopie.

Faire prendre conscience de ces problèmes aux plus jeunes

Michel CYMES en profite également pour rappeler que la consommation d’alcool est mauvaise pour les yeux. Couplée à l’absence de pratique sportive, cela peut provoquer de graves troubles de la vue.

Ainsi, il est impératif de consulter un ophtalmologue, surtout si vous êtes jeune ou avez des enfants. Il est notamment assez rare de voir de jeunes enfants de moins de 6 ans consulter des ophtalmologues. En réalité, on devrait se préoccuper de l’état des yeux des enfants dès leur plus jeune âge. Ces derniers n’ont pas forcément conscience d’avoir des problèmes des yeux. 

Concernant les adultes, ils peuvent également avoir des problèmes de vues asymptomatiques. Cela est provoqué par les kilos en trop. En effet, durant le confinement, nous avons mangé, parfois beaucoup plus qu’avant et nous n’avons pas eu, ou rarement, l’occasion d’avoir une pratique sportive. Selon un récent sondage, les Français ont en moyenne pris 2,5 kg pendant la période de confinement.

Cela se répercute directement sur la vue, mais il est difficile d’en mesurer la gravité.

Un délai d’attente de 55 jours

Malheureusement, le délai d’attente moyen pour avoir un rendez-vous chez l’ophtalmologie reste long en France, 55 jours en moyenne, en France.

Désormais et grâce à un décret gouvernemental, certaines prestations peuvent être réalisé par un opticien, comme le renouvellement d’une ordonnance de moins d’un an.

Mais si un ophtalmologue est nécessaire, il faudra s’armer de patience ou prendre rendez-vous chez Ophtalmologie Express qui propose des rendez-vous en moins de 10 jours dans les centres de Paris 11, Paris 15, Reims et Lorient. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour prendre rendez-vous.

Quoi qu’il en soit, les écrans, le manque de sport et d’alcool consommé en confinement font que nous vous recommandons de prendre rendez-vous chez l’ophtalmologue le plus tôt possible pour le bien de vos yeux.

Vecteur créé par freepik

Tags : ,