lecture

Les troubles visuels les plus répandus dans le monde

Vous avez sûrement déjà entendu un de vos proches se plaindre de sa vision. Les troubles de la vision sont très courants dans notre quotidien. En effet, plus d’un milliard de personnes dans le monde souffrent de déficiences visuelles. On remarque cependant la récurrence de certains troubles visuels plus que d’autres, quels sont-ils ?

Les troubles visuels les plus répandus chez l’enfant

Le système visuel est particulièrement sensible chez l’enfant entre 6 mois et 7 ans. C’est aussi la période ou le traitement des anomalies est le plus efficace. On estime qu’un enfant sur dix présente un trouble de la vision. Les problèmes de réfraction sont les pathologies les plus répandues chez l’enfant, ils comprennent La Myopie, l’Hypermétropie ou encore l’Astigmatisme. La Myopie est l’anomalie la plus courante des troubles de la réfraction chez l’enfant. Une étude menée en 2016 par le CHU de Poitiers et le Groupe Krys a révélé que 27 % des enfants entre 0 et 18 ans étaient atteints de Myopie.

Les troubles de la réfraction non corrigés empêchent le bon fonctionnement de la vision binoculaire et peuvent engendrer des pathologies comme l’Amblyopie Fonctionnelle : 50 % des enfants souffrant de Strabisme risquent d’être Amblyope. Cette anomalie peut être détectée dès l’âge de 9 mois et peut être à 100 % corrigée si elle est traitée avant 2 ans, elle concerne 3 % des enfants en bas âge.

Lors de son développement et de son apprentissage, l’enfant est confronté à la découverte des couleurs. S’il peine à les distinguer, c’est peut-être le signe d’une Dichromatopsie. La Dichromatopsie ou Daltonisme est généralement décelée lors de l’enfance, cela fait de cette pathologie une anomalie « populaire » chez les enfants.

Les Amétropies ou « anomalies de la réfraction » troubles les plus répandus dans le monde.

Les Amétropies, anomalies grandement répandues chez les enfants le sont tout autant à l’âge adulte. Elles sont dues à un dysfonctionnement de la cornée, du cristallin ou des deux. Parmi elles, on compte la Myopie, l’Hypermétropie, l’Astigmatisme ou encore le Strabisme. La myopie est le trouble le plus répandu des Amétropies, aujourd’hui, c’est 20 à 30 % de la population mondiale qui serait myope et d’ici 2050, ce serait 50 % de la population selon une estimation de la Société Française d’Ophtalmologie. On parle même d’épidémie mondiale. L’Hypermétropie ou l’Astigmatisme sont des défauts visuels causés par la taille de l’œil, « trop grand » dans le cas de l’Hypermétropie et avec une courbure déformée dans le cas de l’Astigmatisme. Ils concernent tous deux plus de 15% de la population française.

Les pathologies liées au vieillissement oculaire

Les pathologies liées au vieillissement oculaire sont des pathologies presque inévitables avec l’âge. En effet, 97 % des plus de 60 ans sont atteints de troubles de la vision. La Presbytie est la pathologie la plus répandue chez les plus de 40 ans. Avec le vieillissement de l’œil, le cristallin perd en souplesse et peine alors à faire la « mise au point ». Ce phénomène touche surtout la vision de près, ce qui s’avère gênant pour la lecture.

Le vieillissement du cristallin cause aussi des maladies telles que la Cataracte, première cause de malvoyance et de cécité dans le monde. La Cataracte est une pathologie oculaire qui se manifeste par l’opacification progressive du cristallin (partielle ou totale). On compte 50 % de la population de plus de 60 ans qui présente des opacités du cristallin.

La DMLA est également une maladie répandue chez les plus de 50 ans. La Dégénérescence Maculaire Liée à L’âge est une maladie chronique de la zone centrale de la rétine : la macula. Elle provoque des tâches noires au centre de la vision et déforme les lignes droites. C’est environ 10 % des 65-75 ans qui sont touchés par la DMLA.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires