lecture

Le rôle de la rétine dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer

photo analytic de l'oeil

Avec le vieillissement de la population, les cas de maladie d’Alzheimer augmentent au fil des années. En 2018, le nombre de personnes atteintes d’Alzheimer a été estimé à 1 million. Avec une projection de nouveaux cas estimée à 225 000 personnes par année, les scientifiques ont évalué le nombre de personnes malades à 1 800 000 cas d’ici 2050. Avec de telles perspectives, la recherche concentre ses efforts à mieux comprendre cette pathologie et, faute de remède, diagnostiquer plus rapidement celle-ci. Certaines études ont établi un lien entre la rétine et la maladie d’Alzheimer. Détails ci-dessous.  

Rétine et Alzheimer : définitions

La rétine

La rétine est une fine pellicule recouvrant le globe oculaire. Composée de 10 couches, son rôle est de capturer les rayons lumineux afin d’envoyer ceux-ci au système nerveux central.

La rétine est partagée en deux zones :

  • la rétine centrale qui se charge d’interpréter les formes et les couleurs en vision de jour
  • la rétine périphérique qui examine la luminosité

Dès que la rétine saisit une information visuelle, elle transforme et envoie cette dernière sous forme de signal électrique au cerveau grâce au nerf optique. 

Il est intéressant de souligner que la rétine est composée de neurones, tout comme le cerveau, qui « couvrent chacun une région de notre champ visuel ». Or, la maladie d’Alzheimer étant une pathologie qui entraine une perte de neurones, il serait logique de constater des altérations au niveau de la rétine.

Le saviez-vous ?

La rétine peut être modifiée par certaines pathologies qui détériorent la capacité visuelle :

La rétinopathie diabétique issue du diabète.

Le décollement de la rétine qui est une urgence médicale.

La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA) qui est le vieillissement précoce de la rétine.

La maladie d’Alzheimer

Illusration de la maladie d'Alzeimer

Comme défini par le Ministère des Solidarités et de la Santé, « la maladie d’Alzheimer est une maladie neuro dégénérative (atteinte cérébrale progressive conduisant à la mort neuronale) caractérisée par une perte progressive de la mémoire et de certaines fonctions intellectuelles (cognitives) ».

Les symptômes sont évolutifs et varient en fonction de chaque individu. En voici quelques-uns :

  • perte de la mémoire
  • complications à organiser des tâches ou résoudre des problèmes
  • difficulté à réaliser des tâches habituelles
  • confusion temporelle et spatiale
  • troubles dans l’expression orale ou écrite
  • retrait social et changements d’humeur ou de personnalité

Face à l’inexistence de remède, les scientifiques continuent leurs recherches et des traitements pour ralentir les symptômes sont disponibles sur le marché.  

Liens entre la rétine et la maladie d’Alzheimer

La rétine : un miroir du cerveau

Une étude de 2019 corrobore la découverte que l’épaisseur de la rétine change chez les patients au stade précoce de la maladie d’Alzheimer. Les chercheurs ont remarqué un amincissement important de certaines zones de la couche rétinienne. Une autre découverte mise en avant dans cette étude est que chez certaines personnes souffrantes de la maladie, les couches de la rétine révélaient une neurodégénérescence. Tandis que la neuro-inflammation chez d’autres sujets, au stade précédent la maladie, peut être un bon indicateur afin de diagnostiquer celle-ci avant de réaliser d’autres tests.                                                                                                                                                  

Un dépistage de la maladie pourrait être possible car la rétine possède des neurones comme le cerveau. L’avantage est que les neurones de la rétine sont plus faciles à observer de par leur accessibilité. Il semblerait également que les premiers changements se manifestent dans la zone maculaire de la rétine (centre de la vision centrale et de la perception des couleurs). Les scientifiques sont parvenus à ce constat en réalisant un OCT (tomographie par cohérence optique) qui est une image en trois dimensions de la rétine. En utilisant un logiciel élaboré pour cette étude, ils ont mesuré l’épaisseur de chaque couche rétinienne. Les chercheurs ont également identifié la forme, la taille et l’emplacement précis des parties affectées par la maladie d’Alzheimer.

La piste de l’intelligence artificielle

Une étude interdisciplinaire de l’Université de Duke a mis en évidence la possibilité d’utiliser un logiciel d’intelligence artificielle comme outil de prévision de la maladie d’Alzheimer. En effet, le logiciel a été capable de reconnaitre des malades d’Alzheimer en analysant plusieurs images rétiniennes. Le programme a analysé la structure rétinienne et les vaisseaux sanguins sur la base d’images internes de l’œil qui ont été liés à des changements cognitifs.

La prochaine étape est de soumettre à l’intelligence artificielle un groupe de patients aux profils plus variés comme des patients avec du diabète ou un glaucome (maladies qui altèrent également les structures vasculaires et rétiniennes). Le but étant d’améliorer le programme et de proposer dans le futur le logiciel comme méthode non invasive de dépistage de la maladie.  

Les suggestions d’Ophtalmologie Express :

Covid-19 et DMLA : des risques plus élevés ?

Les traumatismes oculaires : causes, traitements et recommandations

Qu’est-ce que la DMLA et comment la soigner ?

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires