lecture

La rétinopathie diabétique : définition, symptômes, prévention

Photo d'un oeil de pres

Comme indiqué sur le site de la Fédération Française des Diabétiques, le nombre de personnes atteintes de diabète ne cesse d’augmenter et rapidement. En 2009, le nombre de diabétiques correspondait aux projections pour l’année 2016 : plus de 3,5 millions. L’une des conséquences de cette pathologie est la rétinopathie diabétique. Lumières sur ce qu’elle implique.

Qu’est-ce que la rétinopathie diabétique ?

Causes

La rétinopathie diabétique résulte d’un excès de sucre dans le sang qui affaiblit les petits vaisseaux qui composent la rétine (les capillaires). Cet affaiblissement conduit à l’éclatement des vaisseaux et à un manque d’oxygène des zones de la rétine. Pour contrer cette perte, la rétine crée de nouveaux vaisseaux plus faibles. « Le phénomène s’amplifie et s’étend jusqu’à la macula (zone au milieu de la rétine), où se situe le centre de la vision. La macula s’épaissit, et il se produit alors un œdème maculaire responsable d’une baisse de l’acuité visuelle qui peut être très importante et que partiellement réversible ». De plus, les récents vaisseaux peuvent saigner dans le vitré (partie située devant la rétine), ce qui peut parfois mener à une déchirure et à un décollement de la rétine. Cette dernière phase est particulièrement grave car un décollement de la rétine entraîne une perte permanente de la vue.  

Symptômes

Quelques troubles visuels peuvent suggérer la présence d’une rétinopathie diabétique comme :

  • la déformation des lettres lors de la lecture
  • des complications à passer de la lumière à l’obscurité

 

Cependant, la rétinopathie diabétique s’installe très souvent sans prévenir. Une personne peut souffrir de rétinopathie en ayant une bonne acuité visuelle et ne présenter aucun symptôme.

Comment remédier à la rétinopathie diabétique ?

Prévention

Afin de prévenir l’apparition de la rétinopathie diabétique, il est conseillé de mettre en place des contrôles réguliers chez l’ophtalmologue (au moins une fois par an). Les examens réalisés sont :

  • le contrôle de l’acuité visuelle
  • la mesure de la tension oculaire
  • dans certains cas, une angiographie rétinienne (examen des vaisseaux de la rétine)
  • le fond d’œil

 

Suite à ces examens, le médecin peut établir un diagnostic pertinent. L’ophtalmologue dialogue également avec le patient afin de définir depuis quand celle-ci souffre de diabète et si la personne contrôle sa glycémie ainsi que sa tension artérielle.

L’examen privilégié dans le cas d’une rétinopathie diabétique reste le fond de l’œil car celui-ci consiste en une photographie de la rétine.

Traitement

Étant étroitement lié au diabète, les premières actions à mettre en place pour traiter une rétinopathie diabétique sont de :

  • réguler son hémoglobine glyquée (reflet de la glycémie) en dessous de 7 %
  • arrêter de fumer
  • contrôler son poids
  • faire en sorte d’avoir une tension artérielle inférieure ou égale à 14/8 mm Hg
  • surveiller son bilan lipidique (cholestérol et/ou triglycérides*)
photo d'une personne qui mesure le. taux de sucre dans son sang

La rétinopathie diabétique peut aussi être traitée grâce à une opération laser appelée « photocoagulation panrétinienne ». Il s’agit d’utiliser un faisceau lumineux qui « pénètre l’œil sans aucune incision et détruit les petits vaisseaux altérés : c’est une opération peu douloureuse, réalisée sous anesthésie locale mais qui peut nécessiter plusieurs séances ». Le but de cette intervention est d’éviter l’apparition de nouveaux vaisseaux sur la rétine et donc de diminuer les risques de décollement de la rétine.

Malheureusement, dans certains cas graves où la maladie est au stade avancé avec une hémorragie du vitré ou une fibrose**, il faut opérer chirurgicalement la rétine afin de remplacer le corps vitré à l’intérieur de l’œil (vitrectomie). Il est important de souligner que cette opération permet de recouvrer la vision d’origine.   

 

* triglycérides : une des formes de lipides de l’organisme. Ils correspondent à la forme de stockage des acides gras dans le corps humain.

** fibrose : destruction des tissus de l’œil

 

 

Les suggestions d’Ophtalmologie Express :

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments