Comment prévenir d’un chalazion ?

Vous avez sûrement déjà entendu un de vos proches se plaindre d’avoir une boule au niveau de la paupière. Il s’agit d’un chalazion !

photo d'un oeil de près

Qu’est-ce qu’un chalazion ?

Définition d’un chalazion

Le chalazion est une maladie bénigne des paupières, tout comme l’orgelet. Cependant, contrairement à ce dernier, le chalazion n’est pas causé par des bactéries, mais par des sécrétions inflammatoires de sébum.

Le chalazion est une inflammation légère des glandes sébacées qu’on nomme les glandes de Meibomius situées dans l’épiderme de la paupière, il y en a 30 à 40 sur chaque paupière.

Par conséquent, le chalazion peut provoquer l’apparition d’une petite boule sous la peau, ce qui est généralement douloureux. Bien qu’elle puisse parfois entraîner une invalidité, cette inflammation est bénigne, elle ne présente pas de risques pour la santé et n’est pas contagieuse.

Sa taille varie, elle peut être de la taille d’une lentille ou encore d’une olive. Le chalazion peut être situé à l’extérieur de la paupière, auquel cas il est très visible, ou il peut être situé à l’intérieur de la paupière et est beaucoup moins visible.

Malgré la ressemblance avec l’orgelet, ces deux infections sont différentes, l’orgelet est aussi une sorte de kyste de la paupière.

Qu’est ce qui provoque un chalazion ?

Les causes

Le chalazion survient lorsque les glandes de Meibomius sont difficiles à vider. La principale cause d’inflammation est la sécheresse oculaire causée par la rosacée ou certaines maladies auto-immunes. La pollution, les allergies ou une mauvaise hygiène oculaire peuvent également entraîner une double infection bactérienne.

Les symptômes

Au départ, il n’y a que des douleurs dans les paupières.  Par la suite, après quelques jours, une petite bosse de taille variable peut apparaître sur l’épaisseur de la paupière, généralement ronde, rouge, chaude et douloureuse. Ce petit gonflement peut être visible à l’extérieur de la paupière, mais il peut également être visible uniquement à la palpation. Après quelques jours, la douleur disparait, ne laissant qu’un petit kyste.

Comment éviter un chalazion ?

Se soigner d’un chalazion

Les personnes qui ont tendance à avoir un chalazion récurrent doivent appliquer des compresses chaudes tous les jours pour liquéfier le contenu des glandes. De plus, une hygiène stricte est obligatoire.

Le traitement de première intention comprend l’utilisation d’une pommade corticoïde topique associée à un traitement comprenant un massage des paupières avec les doigts, du rebord orbitaire au rebord libre, pour aider à drainer le contenu du chalazion par les orifices des glandes de Meibomius situés sur le bord libre

Si ce traitement n’est pas efficace et si le chalazion évolue vers l’enkystement, il est parfois nécessaire de pratiquer une incision de la glande de Meibomius sous anesthésie locale.

 

Les suggestions d’Ophtalmologie Express :

Sources :

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires